>>> Après trois numéros, LÔÔP a cessé sa publication en 2006.

LÔÔP est une revue de poésie expérimentale contemporaine. Une ou plusieurs fois par an, elle invite un auteur et lui propose une carte blanche au format d'une carte de crédit. L'ensemble est conditionné dans un sachet plastique à fermeture zip. La revue est également téléchargeable sur Internet. LÔÔP entend ainsi constituer une petite collection autour d'écritures singulières. ISSN : 1773-0651. Après installation sur le disque dur, les différents numéros de LÔÔP sont accessibles depuis le menu Démarrer de Windows : Démarrer >> Programmes >> eNtROPie

< 13/04/2005 >


Eric Sérandour (1995-2005)
CD-carte gravée pour PC et Windows 32 bits
30 exemplaires numérotés

Télécharger

Eric Sérandour :

« J'écris. C'est le geste avant l'écriture, c'est la courbe. Les acheteurs et les vendeurs font la courbe. » Eric Sérandour est né à Vannes en 1970. Il vit aujourd'hui à Saint-Brieuc. Il y réalise des programmes sur ordinateur, effectue des relevés dans son environnement, trace des courbes. Son travail a été régulièrement publié dans les revues de poésie « alire » et « doc(k)s ». Il est membre du regroupement « Transitoire Observable ».

< 16/05/2005 >

Pour son deuxième numéro, LÔÔP accueille Alexandre Gherban. Le travail proposé ici est une « séparation », un fragment du « poème-colonie » devenu indépendant (poeme_colonie/separation_1.03.05). Dans cet « éco » système, les formes à l'écran s'entrechoquent comme des fragments de vie pour donner naissance à une langue imaginaire. La voix du poète devenue elle-même fragments participe de ce processus. Alexandre Gherban nous renvoie ici aux origines même du langage.


Alexandre Gherban (poeme_colonie/separation_1.03.05)
CD-carte gravée pour PC et Windows 32 bits
30 exemplaires numérotés

Télécharger

Alexandre Gherban :

Né en Roumanie, il vit aujourd'hui dans la région parisienne. Pianiste et compositeur de formation il est aussi diplômé de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes en Sciences Sociales en Sociologie de l'Art et en Logique Formelle. Artiste pluridisciplinaire, il se consacre à partir de 1990 plus particulièrement à la poésie électronique et à la création numérique. Ses intérêts se portent sur la création des formes programmées dans le cadre d'une réflexion théorique sur la spécificité de la création numérique. Il est membre fondateur du regroupement artistique « Transitoire Observable ». Il participe à de nombreuses manifestations artistiques en France et à l'étranger, et a produit des émissions de création radiophonique sur France Culture. Chargé de l'atelier Multimédia de Pierre Buraglio à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, en 1999, il développe actuellement un atelier de travail son-image numérique à Pierrefitte (93).

< 21/02/2006 >


Tim Gaze (suggestions)
CD-carte gravée pour PC et Windows 32 bits
Exemplaires numérotés de manière aléatoire (ou pas)

Télécharger

Tim Gaze :

Tim Gaze lives at Mt Barker, in the Adelaide Hills, South Australia. His ancestry includes English, Irish, Welsh and French Huguenots. He is researching the ultraviolet end of the spectrum of Writing. This project is, perhaps, an extension of Lettrisme. His work has been published in Going Down Swinging, Asemia, unusual work (sic), ToenDra and the anthology Paroxysm, among other places. His main thrust is to extend the art of writing beyond the confines of a particular language, or the limitations of the Roman alphabet, towards something global and human.

Writing's Analogy to the Wave-Particle Duality :

In 1924, Louis de Broglie, in his thesis « Recherche sur la théorie des quanta », hypothesised that particles of matter can exhibit wave behaviour, and that waves such as light can exhibit particle behaviour. The corollary, widely accepted as part of the bedrock of Physics, is that there are no distinct categories of particles or waves, but hybrid wave-particles, which exhibit particle behaviour under some circumstances, and wave behaviour in others.
I propose that this wave-particle duality is an accurate metaphor for the nature of writing.
Writing contains words. Much attention is given to analyses of the meanings of these words. Often, writing is treated as if its only purpose were to convey semantic meaning through words. We might describe attention to words as the particle aspect of writing.
Linguistics, semantics, most philosophy, literature, legal documents, email and SMS messages focus on the particle aspect of writing.
Less attention is given to the non-verbal quality of writing : its visual appearance, and what this might convey. The visual appearance of writing could be described as its wave aspect.
Signatures, calligraphy, asemic writing and graphology operate more on the wave aspect of writing.
Western civilisation massively over-emphasises the particle aspect of writing. We need to consider both sides of its nature, in order to truly understand what writing is, and what it does to us.

Tim Gaze, Adelaide, November 2005.