Récupérer les fichiers d’un téléphone sous Android sous Debian 10

On utilise le protocole MTP.

On installe les paquets nécessaires :

sudo apt-get install mtp-tools jmtpfs

Utilisation :

Brancher le téléphone (câble USB).

Créer un point de montage dans /home :

mkdir ~/Android

Monter le téléphone :

jmtpfs ~/Android

Démonter le téléphone :

fusermount -u ~/Android

Les photos et vidéos sont stockées dans :
DCIM, Pictures, Android/media

Test de débit ADSL / 4G

Outil de test : SpeedTest

PC (ADSL sans VPN) :
Réception : 12,24 Mb/s
Envoi : 0,62 Mb/s
Ping moyen : 41 ms

PC (ADSL avec VPN) :
Réception : 6,86 Mb/s
Envoi : 0,96 Mb/s
Ping moyen : 108 ms


Mobile (ADSL (wifi) sans VPN) :
Réception : 12,72 Mb/s
Envoi : 0,82 Mb/s
Ping moyen : 52 ms

Mobile (ADSL (wifi) avec VPN) :
Réception : 12,00 Mb/s
Envoi : 0,67 Mb/s
Ping moyen : 76 ms


Mobile (4G sans VPN) :
Réception : 103,9 Mb/s
Envoi : 2,59 Mb/s
Ping moyen : 73 ms

Mobile (4G avec VPN) :
Réception : 0,91 Mb/s
Envoi : 2,30 Mb/s
Ping moyen : 98 ms

Le mystère Satoshi, aux origines du Bitcoin

À l’ère d’Internet, un groupe d’informaticiens, les Cypherpunks, cherche à coder une monnaie électronique anonyme et autonome, libre, directe, sans intermédiaire. Tous échouent, à l’exception d’un certain Satoshi Nakamoto qui publie, en pleine crise des subprimes, le code du bitcoin.

Sur arte.tv (du 17/11/2021 au 20/10/2024).

Installation de Open Watcom C/C++ dans FreeDOS

=> http://www.openwatcom.org
=> ftp://ftp.openwatcom.org/install/open-watcom-c-dos-1.9.exe



Garder les sélections par défaut (DOS, 16 bits, 32 bits notamment) :




On supprimera après les fichiers config.sys et autoexec.bat (ceux-ci sont vides).

Rajouts personnels à la fin du fichier fdauto.bat (= autoexec.bat) :

REM *** OPEN WATCOM 1.9 ***
PATH C:\WATCOM\BINW;%PATH%
SET INCLUDE=C:\WATCOM\H
SET WATCOM=C:\WATCOM
SET EDPATH=C:\WATCOM\EDDAT
SET WIPFC=C:\WATCOM\WIPFC

Pour compiler et créer un exécutable avec Watcom :

wcl hello.c
wcl hello.cpp

hello.c :

#include <stdio.h>

void main()
{
  printf( "Hello world\n" );
}

hello.cpp :

#include <iostream.h>

int main()
{
  cout << "Hello world" << endl;
}

Installation et utilisation de FreeDOS dans VirtualBox sous Debian 10

=> http://wiki.freedos.org/wiki/index.php/VirtualBox

Pour pouvoir avoir accès au disque dur virtuel FreeDOS 1.3.vhd depuis l’ordinateur hôte, il faut au préalable préparer le terrain. Dans la console :

sudo apt-get install libguestfs-tools
cd ~
mkdir VHD

Pour monter le disque dur virtuel (la machine virtuelle FreeDOS 1.3 doit être éteinte) :

cd "/media/$USER/Fichiers Eric/VirtualBox/FreeDOS 1.3" (à adapter)
guestmount -a "FreeDOS 1.3.vhd" -m /dev/sda1 /home/$USER/VHD

On peut maintenant accéder aux fichiers de l’image disque FreeDOS directement depuis l’ordinateur hôte. L’image est accessible en écriture mais tous les fichiers appartiennent à root. Pour transférer les fichiers du disque dur de l’ordinateur au disque dur virtuel, passer par la console :

Pour copier un répertoire et ses sous-répertoires :
cp -R répertoire ~/VHD
Pour supprimer un répertoire et ses sous-répertoires :
rm -rf ~/VHD/répertoire

Ne pas oublier de démonter le fichier VHD avant de démarrer FreeDOS dans VirtualBox :

guestunmount /home/$USER/VHD

Résolution d’un problème lié au clavier français avec FreeDOS dans VirtualBox sous Debian 10

Version de VirtualBox : 6.1.26
Version de FreeDOS : 1.3 RC4
Malgré le choix du clavier français à l’installation, celui-ci reste en Qwerty. Pour résoudre le problème, dans fdauto.bat (edit fdauto.bat), remplacer la ligne :

mkeyb FR

par

keyb FR