Mettre à jour un programmateur USBasp avec un autre programmateur USBasp (sous Debian 10)

Lorsque je téléverse un programme dans ma carte Arduino Nano avec mon programmateur USBasp, j’obtiens le message suivant : avrdude: warning: cannot set sck period. please check for usbasp firmware update.

Si avrdude n’est pas installé dans Debian 10, le faire préalablement :

sudo apt-get install avrdude

Télécharger la dernière version du firmware (usbasp.2011-05-28.tar.gz ) sur le site officiel et décompresser l’archive :

cd Téléchargements
wget https://www.fischl.de/usbasp/usbasp.2011-05-28.tar.gz
tar -zxvf usbasp.2011-05-28.tar.gz

La puce sur le programmateur à mettre à jour est un ATmega8L (à vérifier à la loupe). Dans l’archive décompressée ci-dessus, le fichier qui nous intéresse est donc : usbasp.atmega8.2011-05-28.hex

Sur le programmateur à mettre à jour, JP1 est à positionner sur 5V ; les 2 broches de JP2 sont à relier entre elles.
Connecter les 2 programmateurs.
Taper dans la console les 2 lignes suivantes :

cd Téléchargements/usbasp.2011-05-28/bin/firmware/
avrdude -p atmega8 -c usbasp -U flash:w:usbasp.atmega8.2011-05-28.hex:i -F -P usb

Copie écran de ce qu’on obtient :

Libérer les broches de JP2.

=> Lien

Installation de Fritzing 0.9.6 sous Debian 10

Fritzing 0.9.6 ne fonctionne pas sous Debian 10 :
Fritzing utilise les bibliothèques Qt5 suivantes : libqt5printsupport5 libqt5xml5 libqt5sql5 libqt5serialport5 libqt5sql5-sqlite. Debian 10 en propose la version 5.11 alors que c’est la version 5.12 qui est nécessaire.
Debian 11 qui devrait sortir prochainement proposera la version 5.15. Patience donc…

Dans la console :

Pour supprimer la version 0.9.3 éventuellement installée depuis les dépôts de Debian 10 :

sudo apt-get --purge remove fritzing
sudo apt-get autoremove

Si le répertoire fritzing n’existe pas déjà, je le crée :

sudo mkdir /usr/share/fritzing

Télécharger Fritzing depuis : https://fritzing.org/download/ (8 €)

Je décompresse l’archive téléchargée et l’installe à l’endroit voulu :

cd Téléchargements
tar jxvf fritzing-0.9.6.linux.AMD64.tar.bz2
sudo mv fritzing-0.9.6.linux.AMD64 /usr/share/fritzing/fritzing-0.9.6

Je télécharge l’icône fritzing et l’installe à l’endroit voulu :

wget http://entropie.org/3615/download/fritzing.png
sudo mv fritzing.png /usr/share/fritzing

Pour intégrer le programme au menu de Xfce, je crée un fichier fritzing-0.9.6.desktop dans le répertoire /usr/share/applications :

cd /usr/share/applications
sudo nano fritzing-0.9.6.desktop


[Desktop Entry]
Version=0.9.6
Name=Fritzing
GenericName=Fritzing
Comment=Electronic Design Automation software
Exec=/usr/share/fritzing/fritzing-0.9.6/Fritzing
Icon=/usr/share/fritzing/fritzing.png
Terminal=false
Type=Application
Categories=Development;IDE;Electronics;
X-SuSE-translate=false
StartupNotify=true
MimeType=application/x-fritzing-fz;application/x-fritzing-fzz;application/x-fritzing-fzp;application/x-fritzing-fzpz;application/x-fritzing-fzb;application/x-fritzing-fzbz;application/x-fritzing-fzm;

Arduino : Téléverser un croquis avec le programmateur USBasp

Carte Arduino Uno sur une breadboard :
Source : https://www.arduino.cc/en/Main/Standalone
L’image d’origine a été corrigée (erreur sur le fil vert MOSI).
RESET vers broche 1 de l’ATmega328P
MOSI vers broche 17 de l’ATmega328P
MISO vers broche 18 de l’ATmega328P
SCK vers broche 19 de l’ATmega328P

USBasp : Thomas Fischl (Site officiel)

Remarque : Choisir un programmateur avec jumper qui permet de programmer sous 5V ou 3,3 V.

Installation de NordVPN sous Debian 10

Télécharger nordvpn-release_1.0.0_all.deb depuis cette adresse.

Dans la console :

cd Téléchargements
sudo apt-get install ./nordvpn-release_1.0.0_all.deb
sudo apt-get update
sudo apt-get install nordvpn

Pour fonctionner, NordVPN utilise les ports 443 (TCP) et 1194 (UDP). Paramétrer le firewall en conséquence.

Redémarrer.
Dans la console :
nordvpn connect

Pour activer CyberSec (Blocage des publicités et des sites malveillants) :
nordvpn set cybersec on

Pour activer Kill Switch (Surveillance de la connexion au serveur VPN) :
nordvpn set killswitch on

Pour passer le protocole de UDP à TCP :
nordvpn set protocol tcp

Pour activer l’auto-connexion au démarrage d’une session :
nordvpn set autoconnect on

Pour permettre à un autre utilisateur de bénéficier du VPN :
sudo usermod -aG nordvpn $USER ($USER à adapter)
Redémarrer.

Pour voir toutes les autres options possibles, taper simplement : nordvpn

Remarque : En cas de gros blocage de la connexion, se déconnecter du réseau, passer killswitch à off. Se reconnecter au VPN puis repasser killswitch à on.

Pour désinstaller NordVPN :

sudo apt-get --purge remove 'nordvpn*'

Autre possibilité (moins intéressante et moins souple) : Se connecter à NordVPN en utilisant Network Manager OpenVPN :

Dans la console :
sudo apt-get install network-manager-openvpn-gnome
sudo service network-manager restart

Se connecter à https://nordvpn.com/fr/servers/tools/
et télécharger les fichiers de configuration pour les protocoles OpenVPN TCP ou OpenVPN UDP.

Enfin, aller dans Paramètres > Configuration réseau avancée et importer une configuration VPN enregistrée (celle téléchargée précédemment).

Firmware Bug sous Debian 10

A l’allumage de mon ordinateur, ce message apparaît :

[Firmware Bug]: TSC_DEADLINE disabled due to Errata; please update microcode to version: 0x22 (or later)

Quelques infos sur les microcodes
Microcode Update Guidance

Dans la console :
cat /proc/cpuinfo

Dans la console (dépôt non-free) :
sudo apt-get install intel-microcode

Dans la console, après redémarrage de l’ordinateur :
cat /proc/cpuinfo

Pour plus d’informations sur le microcode, dans la console :
sudo dmesg | grep microcode

Installer Mednum Offline Player sous Debian 10

Site : https://vod.mediatheque-numerique.com
Version du lecteur VOD : 3.0.6

Dans la console :

Si le répertoire Mednum Offline Player n’existe pas déjà, je le crée :
sudo mkdir /usr/share/mednum-offline-player

Je télécharge l’application : mednum-offline-player.AppImage

J’installe l’application à l’endroit voulu :
cd Téléchargements
sudo mv mednum-offline-player.AppImage /usr/share/mednum-offline-player

Je rends le fichier exécutable :
sudo chmod +x /usr/share/mednum-offline-player/mednum-offline-player.AppImage

Pour intégrer le programme au menu de Xfce (juste après avoir cliqué sur mednum-offline-player.AppImage) :

Pour effacer une version précédente de Mednum Offline Player (à adapter) :
sudo rm -rf /usr/share/mednum-offline-player/mednum-offline-player.AppImage

Interroger la zone DMI de la carte mère avec Debian 10

=> Site officiel de Dmidecode

Dans la console :

Pour récupérer des informations sur le BIOS :

sudo dmidecode -t 0

Pour récupérer des informations sur la carte mère :

sudo dmidecode -t 2

Pour récupérer des informations sur le processeur :

sudo dmidecode -t 4

Pour récupérer des informations sur la RAM :

sudo dmidecode -t 5
sudo dmidecode -t 6
sudo dmidecode -t 16
sudo dmidecode -t 17

De manière générale :

sudo dmidecode -t x
avec x dans la liste ci-dessous :

0 : BIOS
1 : System
2 : Base Board
3 : Chassis
4 : Processor
5 : Memory Controller
6 : Memory Module
7 : Cache
8 : Port Connector
9 : System Slots
10 : On Board Devices
11 : OEM Strings
12 : System Configuration Options
13 : BIOS Language
14 : Group Associations
15 : System Event Log
16 : Physical Memory Array
17 : Memory Device
18 : 32-bit Memory Error
19 : Memory Array Mapped Address
20 : Memory Device Mapped Address
21 : Built-in Pointing Device
22 : Portable Battery
23 : System Reset
24 : Hardware Security
25 : System Power Controls
26 : Voltage Probe
27 : Cooling Device
28 : Temperature Probe
29 : Electrical Current Probe
30 : Out-of-band Remote Access
31 : Boot Integrity Services
32 : System Boot
33 : 64-bit Memory Error
34 : Management Device
35 : Management Device Component
36 : Management Device Threshold Data
37 : Memory Channel
38 : IPMI Device
39 : Power Supply
40 : Additional Information
41 : Onboard Device
42 : Management Controller Host Interface
43 : TPM Device

Installer un gestionnaire de machines virtuelles sous Debian 10

Site officiel : http://virt-manager.org

Dans la console, pour vérifier que le microprocesseur de mon ordinateur permet la virtualisation avec KVM :

grep -E 'vmx|svm' /proc/cpuinfo &>/dev/null && echo "La virtualisation est possible sur cette machine." || echo "Le microprocesseur de cette machine ne permet pas d'utiliser la virtualisation avec KVM."

Dans le BIOS de mon ordinateur ASUS (F2 au démarrage de l’ordinateur) :

Onglet Avancé > Configuration processeur > Technologie Intel Virtualization > Active

J’installe virt-manager :

sudo apt-get install virt-manager

J’ajoute l’utilisateur courant dans le groupe libvirt pour lui permettre de gérer les machines virtuelles :

sudo adduser $USER libvirt

Afin de faire communiquer les machines virtuelles avec l’extérieur :

sudo apt-get install bridge-utils

Pour pouvoir stocker mes machines virtuelles à un autre endroit que /var/lib/libvirt/images, sur un autre disque par exemple :

sudo nano /etc/libvirt/qemu.conf

et ajouter dans le fichier qemu.conf, à l'endroit adéquat :
user = "MonIdentifiant" (à adapter)
group = "MonIdentifiant" (à adapter)

sudo systemctl restart libvirtd

Dans le gestionnaire de machines virtuelles, double-cliquer sur QEMU/KVM et dans l'onglet Stockage, ajouter un pool à l'emplacement désiré, puis créer un nouveau volume pour chaque machine virtuelle. Enfin, rendre inactif le pool par défaut.

Installer Molotov sous Debian 10

Dans la console :

Si le répertoire Molotov n’existe pas déjà, je le crée :
sudo mkdir /usr/share/molotov

Je télécharge l’application : molotov.AppImage

J’installe l’application à l’endroit voulu :
cd Téléchargements
sudo mv molotov.AppImage /usr/share/molotov

Je rends le fichier exécutable :
sudo chmod +x /usr/share/molotov/molotov.AppImage

Je télécharge l’icône Molotov et l’installe à l’endroit voulu :
wget http://entropie.org/3615/download/molotov.png
sudo mv molotov.png /usr/share/molotov

Pour effacer une version précédente de Molotov (à adapter) :
sudo rm -rf /usr/share/molotov/molotov.AppImage

Pour intégrer le programme au menu de Xfce, je crée un fichier molotov.desktop dans le répertoire /usr/share/applications :
cd /usr/share/applications
sudo nano molotov.desktop

[Desktop Entry]
Type=Application
Name=Molotov
Comment=TV
Exec=/usr/share/molotov/molotov.AppImage --no-sandbox
Icon=/usr/share/molotov/molotov.png
Terminal=false
Categories=AudioVideo;Player;

VICE : Émulateur C64 sous Debian 10

Afin de préserver mon Commodore 64, j’ai installé l’émulateur VICE (version 3.3 sous Debian 10) : sudo apt-get install vice
Télécharger la ROM du C64 sur www.zimmers.net > Commodore > FTP Files Area > crossplatform > emulators > VICE > VICE 3.4 source code (vice-3.4.tar.gz).
Décompresser l’archive.
Dans le répertoire data > C64, récupérer les fichiers basic, chargen et kernal et les copier dans /usr/lib/vice/C64 :
sudo cp basic chargen kernal /usr/lib/vice/C64
Dans le répertoire data > DRIVES, récupérer tous les fichiers et les copier dans /usr/lib/vice/DRIVES :
sudo cp * /usr/lib/vice/DRIVES

Pour pouvoir sauvegarder ses programmes dans un répertoire personnel sous Debian, aller dans Settings > Settings … > Peripheral devices > Drive settings puis cocher IEC Device et sélectionner le répertoire désiré en cliquant sur Browse. Puis aller dans Settings > Save settings.

Aide mémoire :
ALT D : Pour passer en plein écran et revenir en fenêtré.
ALT J : Pour inverser Joystick.
Pour lire un fichier .D64 : LOAD "*",8 puis éventuellement RUN.
RUN/STOP du C64 correspond à la touche ESC du PC.
Pour lire un fichier .TAP : LOAD